Le site du sport automobile

RALLYE MONTE CARLO 2014
36éme AU GENERAL
THIERRY DARD - LAURENT PASQUION (DS3 R1 - N°95)
NOUVEAU Retrouvez (ci dessous)le recit quotidien de Thierry Dard et Laurent Pasquion
+ 9 caméras embarquées ci-dessous
(Ci-desous ajout des caméras embarquées de sisteron-thoard, turini et Sospel)

A venir la suite (ci-dessous)du résumé écrit par Thierry DARD et Laurent PASQUION
   

Jeudi 8 Janvier 2014 : REMERCIMENTS
Salut à tous. Nous tenions tout d'abord à remercier tous ceux qui ont pu etre présent lors de la présentation de notre voiture ce mercredi soir aux Etablissements Citroen Gelibert. Tout particulièrement nos partenaires ainsi que les élus qui nous ont fait l'honneur de leur présence. Nous avons une pensée particulièrement reconnaissante à notre ami Willy de la société Publi Foch pour la décoration de la voiture. Merci aussi à Paul Barbary pour l'annimation.
A bientôt. Thierry et Lauren
t.

Samedi 11 Janvier 2014 : 1ére JOURNEE DE RECOS
Aujourd'hui aprés avoir récupéré le road book nous sommes allés reconnaitre les spéciales 1, 2 et 3 et le shakedown. Les spéciales sont verglacées de bon matin et sont sales de boue et de coulée d'eau. Le reveil de 6h n'est pas étranger avec cette sensation bizarre. D'autant que la levée du corps fût difficile avec ce LEGER lumbago réccurent. Ptit déj sur le pouce en route et déjà nous croisons les pilotes Ford dans leur Volvo de reco. Mince t'as vu Ogier dans la Golf gti? A c'est lui qui nous a doublé? Ben oui il connait ,c'est l'enfant du pays. En tous cas on est bien d'accord y a moins de spectateurs en reco que chez nous en Ardéche. Première spéciale terminée faudra qu'on trouve le départ le deuxiéme et dernier passage car je l'ai pas vu. Dans la foulée spéciale 2 puis interminable liaison pour la 3 Laborel chez nous en Drome. Comme c'est rapide !!! Oui c'est la plus rapide dit le commissaire en nous donnant une madeleine et un jus de pomme! C'est pas la tarte aux pommes de chez Jouanny mais on s'en contentera !!! Allez zou déjeuner de midi à 15h10 puis retour à gap pour les recos du shakedown! Et c'est quoi tout ce monde au milieu de la route? A mais c'est encore Ogier mais là il signe des autographes! Et Msieur Ogier on voudrait bien passer nous ! Simpa il nous laisse passer ! On est parti. Ouais mais là faut que je me gare car il veut passer le champion du monde. C'est bon il est passé ! Simpa les warnings pour remercier ! Allez maintenant le plein et dodo car demain 6h c'est reparti pour de nouvelles aventures.
A demain . THIERRY DARD et LAURENT PASQUION.

Dimanche 12 Janvier 2014 : 2éme journée de recos
Bonjour à tous. Aujourd'hui gros morceaux pour les reconnaissances du jour !! Une petite spéciale de 23 km une moyenne de 38kms et une géante de 49 kms. Tout cà à faire deux fois dans la journée. Ouf ! Lever à 6h encore ! Aie maudit lumbago sournois qui va encore me suivre tout le jour! Tant pis! Sa va quand meme mieux. Première spéciale Selonnet chemin de chévre à flanc de montagne : terre , trous et verglas !!! Tout va bien. Aie mon dos !! Deuxiéme spéciale : le monstre , Plan de Vitrolles-Faye ; changement de direction type Touquet et passages étroits entre les maisons type Mont Blanc et des lignes droites interminables. Enfin le monument Sisteron-Thoard rien à dire sinon qu'on s'est tiré la bourre avec trois motards et qu'au col de Fontbelle c'est toujours glace et verglas piégieux !! Enfin on sort de l'enfer et retour à l'assistance (de Chardonnet) qui nous nettoie le parebrise pourri de terre. Merci Fred !!! Enfin direction Digne les Bains pour le plein, dodo hôtel. Tiens les pilotes Ford dorment ici aussi !!! Finalement il doit pas etre si mal cet hôtel !! A demain pour la suite des évènements, mais aussi la fin des recos et surtout le podium de départ devant le Casino de Monte Carlo avec la voiture de course.
A demain. THIERRY DARD et LAURENT PASQUION

Lundi 13 Janvier 2014 : 3éme jour de recos
Salut à tous . Nous vous avions laissé hier soir a Dignes les Bains avant d'aller souper et justement c'est là qui c'est passé des choses. En effet nous sommes allés dans un petit restaurant pattes et pizzas et nous nous sommes trouvés à côté de Thierry Neuville et de son copilote qui mangeaient a notre droite puis sont rentrés trois autres personnes dont Dany Sordo! Placé comme çà entre les deux pilote Hundai sa faisait bizarre !!On s'est dit qu'ils avaient tellement de choses a se dire qu'on allait proposer a changer de place. Mais ils ne se sont pas adressés la parole !!! Chaude ambiance chez Hundai !!!
Bon aujourd'hui gros morceau !! Levé 5h30 pour etre à 7h30 de Clumanc dés le début des recos. Effectivement on y était mais pas tout seul. Y avait déjà 5 ou 6 voitures dont les Métiffiot et arrive juste derrière les Clavel. Drôme - Ardéche en force !!! On tape la discute quand arrive une volvo blanche "signe distinctif d'un pilote Ford". Stéphane dit que c'est Brian Bouffier.  Encore un Dromois. On va le voir. Banalités et on parle de sa voiture et il dit : et toi alors t'es plus avaec la honda? Il m'a reconnu depuis le temps. Fier et flatté sont les mots pour exprimer ce que je ressens. Bon passons aux choses serieuses. On part dans la spéciale de nuit. On y voit pas grand chose. A un moment en suivant les phares d'une voiture devant on se retrouve à Tartonne paumés dans le road book. Au milieu du village arrive derriére nous Metiffiot qui s'arrète et nous dit : "comment çà se fait que tu es devant alors que tu es parti derrière nous? Ou vous vous étes trompés de route ou c'est nous" Effectivement c'est nous !!! Retour rapide à l'endroit et c'est reparti. Merci Steph, sans toi on allait etre beau en course. Fin de spéciale trés belle avec beaucoup de technique et du verglas ! Liaison interminable jusqu'au départ du Turini à la Bollene Vésubie et spéciale à l'envers de l'an dernier. Encore une interminable liaison pour revenir au départ. Spéciale trés simpa dans ce sens et juste quelques plaques de glace avant le col et humide tout du long. Repas Bolognaise vite fait et reparti dans deuxiéme passage. Ensuite direction Sospel pour la dernière qui finit à Breil sur Roya. Epingles jusqu'au col puis boulevard et autoroute jusqu'à l'arrivée. Aucun intéret !! Comparé à ce qu'on trouve chez nous en Ardéche c'est vraiment domage. Retour Monaco par l'Italie et prise de contact avec le préparateur qui sera là plus tard. Du coup on flane au parc. Hundai, Ford, Citroen ils sont tous là. Vu Neuville, Sordo et Atkinson puis on va faire un tour au parc fermé histoire de voir si la voiture est belle au milieu des autres. Passage et photos devant la Rascasse quand j'entends crier mon nom. Quoi !Et oui. Daniel Elena au bar devant son verre de pastis. Embrassades, discussions puis on continue vers le parc.

C'est sûr qu'elle est belle cette DS3 R1 décorée ainsi, d'autant que c'est la première qu'on voit apés le bar Star's and Bars bien connu des amateurs de courded auto. Bon il reste encore du temps : on fait quoi? On va boire un verre avec l' assistance et équipage Clavel et Lo Fiego. Encore ma Drome Ardéche. On se refait pas !!! Il est temps de passer l'habit de lumière pour la cérémonie de départ. Une invitée surprise : la pluie !!! Cétait trop beau sans elle. Enfin démarage voiture sous les trombes d'eau et liaison par le circuit de F1 au podium devant le Casino face à l'Hotel de Paris. Lumiéres, strass et grosse affluence malgrés la pluie. Retour par le tunel et les S du Loews puis chargement de la voiture et départ pour elle vers Gap. Nous repas et dodo dans la famille à Contes.
Thierry DARD et Laurent PASQUION

Mardi 14 Janvier : journée de repos
Bonjour à tous. Aujourd'hui repos chez Patrick. Levé 9h. Merci à lui pour l'énorme grasse mat !! Merci aussi pour les photocopies des notes pour les ouvreurs. Encore une chose à laquelle on doit penser. Départ depuis CONTES aprés déjeuner à 15h50. Appel à l'assistance à Gap : vous inquiétez pas les gars on arrive à 17h30. A 19h30 donc le parc est en vue. Qu'est ce que vous avez foutu? Bin on avait pas vu que c'était si loin Nice de Gap. Enfin l'auto est là est miracle on est en face de Citroen racing avec ses DS3 mais WRC eux. Bon coller les autocollants des ultimes partenaires (merci Greg) et on file manger et se coucher. Petit restaurant simpa à Gap et je vous jure qu'on ne l'a pas fait exprés mais y a encore Dany Sordo! Comme on y croit pas car sa fait trois fois qu'on mange ensemble dans le meme restaurant, on le fixe et il se retourne et nous salue de la tête. Il nous a reconnu. Sa fait plaisir. Bon promis la prochaine fois on lui demande si on peut se mettre a sa table. Enfin on regagne les chambres et dodo. A demain pour la suite des évènements avec le shakedown et la scéance de dédicaces.
Thierry Dard et Laurent Pasquion


 Mercredi 15 Janvier : Shakedown
Salut à tous. Aujourd'hui grosse journée. Tout d'abord levé 7h, çà va c'est pas les cadences infernales ! Le pare brise est givré. On attend un peu et on part. Gap est à 20 kms il est 8h. Le shakedown pour nous c'est pas avant 10h. Pas bien réveillé, pare brise pas complétement dégivrer et flash! 76 compteur pour 70! çà te fait rire? Allez 1 point et 45 euros : cà commence bien! Arrivé parc d'assistance à Gap et essaie siège et harnais plus hans et casque. Aie mon dos! Revêtir l'habit de lumiére et surtout les sous vetements ignifugé chaussettes, caleçon sweetshirt et cagoule. On dirait un cowboy au lever dans les vieux films d'indiens. On roule jusqu'au départ. C'est facile y a la mongolfière des hautes Alpes en vol captif à côté du départ. Arréte toi faut qu'on enléve les Mickeys et qu'on mette hans avant. Aie mon dos. Ainsi harnachés dans notre fier destrier nous voici en approche du départ. On est pas les seuls. On nous arréte et on ouvre ma portière. On vérifie ecussons sur casques et vétements ignifugé. Et vos chaussettes? Regardez vous même moi chui attaché! Effectivement il souléve mon bas de combinaison et mes manches. Vous voulez pas voir mon slip tant que vous y étes? Non. Mais second arret. C'est pour quoi cette fois-ci? L'arceau et les pneus sont scannés pour pas qu'on change de voiture et qu'on mette des pneus non autorisés. Enfin on approche de la flamme rouge de départ! Tiens c'est pas Jeannot Ragnotti qui descend vers nous? Jeannot l'idole de milliers de gamins qu'il a tant fait réver. Mais si c'est bien lui! En plus il vient nous parler et il nous demande de baisser la vitre. Poignée de main et il dit :"faites attention les gars la montée est pourrie de terre que les WRC ont mis sur la route et la déscente c'est pareil. Faites gaffe" Merci Jeannot sa fait plaisir d'avoir un ouvreur de luxe comme toi! Il rit ! Au fait c'est quand la retraite? Oh c'est pas encore j'ai que 68 ans et je viens de signer deux ans de plus chez Renault!! Sacré Jeannot la légende vivante du rallye.

Enfin c'est le départ tout fonctionne moteur, radio etc... On part à 17!! Mais c'est marqué ou? Sur l'horloge elle décompte à partir de 30 secondes! 5 4 3 2 1 vert! C'est parti !! En slicks ou la la sa glisse ! C'est le chantier ! Merci Jeannot ! ça y est c'est déjà fini ! Pas touché, pas sorti, 2 ou 3 freins à main dans les épingles et c'est pas terrible lechrono. Tant pis on va le refaire maintenant qu'on connait les pièges. Retour au départ et c'est reparti. C'est mieux qu'au premier tour on améliore. On rentre à l'assistance et on fait monter les clous pour voir comment ça se comporte. Et c'est pas mal, on freine bien, on motrice mieux en sortie de virage et je me sens mieux dans ma tête. C'est peut etre psychologique mais on améliore de 3,5 secondes sur 3,5 Kms soit un gains d'une seconde au kilomètre. Enorme , on a compris. Tiens il est midi et c'est déjà fini. On fait le plein et retour assistance. On mange. Et aprés visite du parc fermé et des Team d'usine. Mais çà c'est une autre histoire!!! A toute !!!
Thierry Dard et Laurent Pasquion.
Thierry Dard - Laurent PASQUION / DS3 R1 / Shakedown


Jeudi 16 janvier : 6 spéciales
Salut à tous.  Aujourd'hui levé 5h30 comme d'hab ! Accés au parc fermé et départ pour les trois premiéres spéciales. On a quoi comme pneus? Des clous ! Et les autres y mettent quoi? Des neiges non cloutés. A bon bin va pour les clous. A mi spécial glace et verglas sans parler des cordes massacrées par les grosses autos devant. J'assure. Trop peut etre car le vainqueur du Challenge DS3 R1 Allemagne me ratrappe. Je le laisse passer. Normal. On continue. Catastrophe. Sa glisse et c'est super dangereux. Deuxiéme spécial : Rebelote. Chui pas dedans. On essaie de garder un rytme mais rien n'y fait. çà tient pas et çà me dérange. L'Allemand me ratrappe encore! Quoi faire? Troisième spécial. Laborel en Drôme. Des voitures partout. Des traces de choc dans la neige et dans les arbres. Danger. Surveiller derrière pour pas géner et hop on a failli y aller. Puis tête à queue. On bloque la route. Marche avant, arrière. Et l'allemand est déjà là. Je le laisse passer à l'épingle. Comment y fait? On tient pas debout. Deux kilomètres aprés c'est lui qui me bloque la route. Sauf qu'il a tapé et une roue se balade. Fini pour lui. Il débloque la route tant bien que mal et on passe.  Quel chantier! Enfin l'arrivée. On a rien cassé mais d'autres n'ont pas cette chance. Retour assistance. On met les meilleurs clous devant et les autres derrière. Révision auto et repas équipage. Et les Clavel y sont ou? Sortis sur la glace. M.... Y zon rien mais la voiture si. Bon c'était de toute façon un champ de bataille. Des autos de partout et nous aussi on a failli si mettre. En tout cas le gamin Allemand pilote officiel Citroen il va vite, trés vite. Un nom à retenir ce Thanner. Aprés un bon repas, les forces revenues nous repartons pour trois spéciales à refaire.
Orpière glisse boue etc...Rien de nouveau sous le soleil (façon de parler car de soleil on en n'a point vu!!!) Comme vous pouvez le voir sur la caméra embarquée.
Thierry Dard-Laurent Pasquion / DS3 R1 / Es Orpières-St André de Rosans

Rosans avant de rentrer dans le village au croisement :"t'as vu c'est pas la 2éme Hundai garée? Si je crois bien. Alors la première qui coupe un poteau téléphonique dans la une  puis celle là abandonnée en pleine campagne française. Sa sonne comme une défaite dans la guerre avec les autres. Sans compter que leur structure ils ont mis sept jours avec des ouvriers Portuguais pour la monter au parc de Gap et déjà le garage ambulant (constructible sur n'importe quel endroit du globle et plus grand que la concession Hundai de Gap) vide. Pas content Msieur Hundai ce soir. Qui c'est ké en tête? BOUFFIER !!!! Y zavaient qu'à le garder au lieu de le laisser passer à la concurrence. Msieur Hundai y doit rire jaune ce soir! (it's a joke !!!) Rosans se passe comme une lettre à la poste, au ralenti, quoique. Vu la route de toute façon et le chantier qui va avec l'objectif est d'y rester dessus (la route pour ceux qui aurait pas suivi. Prenez des notes je vais pas répéter comme disait COLUCHE!!!).
Thierry Dard- Laurent Pasquion /DS3 1 / Es Rosans-Ste Marie-La Charce

Laborel enfin? le bazar recommence, des voitures en moins, des conditions dantesques, mais plus personne pour nous doubler donc concentration seulement sur la route (ce qui n'est déjà pas évident) pour terminer la journée avec les ouvreurs qui nous attendent à la fin de la spéciale. Merci HUGUES et JEAN LUC on vous doit d'être en vie et encore en course.
Thierry Dard-Laurent Pasquion / DS3 R1 / Es Montauban/ouvéze -Laborel

Retour sur Gap par le col St Jean. Briefing à l'assistance et départ pour manger et faire dodo.
Thierry DARD  et Laurent PASQUION.

ES1 Orpières-St André de Rosans (25,49km) à 7h28
49éme au scratch (62 classés) chrono 22:31:2
ES2 Rosans- Sainte Marie - La Charce (17,98km) à 8h16
55éme au scratch(60 classés) chrono 16:02:8
ES3 Montauban sur l'Ouvéze - Laborel (19,34km) à 9h49
52éme au scratch (56 classés) chrono 17:49:3
Aprés la 1ére boucle Thierry Dard et Laurent Pasquion : 50éme au général (56 classés)
ES4 Orpiéres - St André de Rosans (25,49 km) à 13h32
50éme au scratch (55 classés) chrono 21:33:4
ES5 Rosans - Sainte Marie - La Charce (17,98km) à 14h20
51éme au scratch (53 classés) chrono 16:30:8
ES6 Montauban sur l'Ouvéze - Laborel (19,34) à 15h53
47éme au scratch (52 classés)chrono 15:28:3
Aprés les 6 spéciales de la 1ére journée Thierry Dard et Laurent Pasquion 47éme (52 classés)


Vendredi 17 Janvier : 5 spéciales
Message à THIERRY DARD : Allez l'Ardèche. Encouragements pour l'équipage 95 du MC pour les prochaines étapes de la part de son cousin Christian.
Réveil 6h. Assistance à 7h30. Tiens y à personne n'y chez Citroen Racing en face!!! T'as vu Osteberg est attendu à  8h20 à l'assistance,on dirait qu'on est en avance. Vérifications : oui on s'est trompé facile d'une heure. Une heure de sommeil en moins par les temps qui courent (et les conditions météo) et vu la fatigue accumulée, çà nous aurait bien arrangés. Ki à fait l'erreur? C'est pas moi M'sieur j'te jure. Bon tant qu'on est là et qui y a personne, faire un petit résumé pour le site sa serait pas mal. Tiens Laurent Brunel (le maire de Plats haut lieu des essais et siège du Rallye MAUVES PLATS) et son fils viennent nous faire une petite visite? Vous étes partis à quelle heure?  3H! Mais vous étes fou? Non passionnés. Café et sa commence à bouger dans le parc. Aujourd'hui, grosse journée, je dirais trés grosse journée. 49kms de plan de Vitrolles (à faire deux fois) puis Selonnet (le fameux chemin de chèvre des reconnaissance), Sisteron-Thoard par le col de Fontbelle et ses derniers kilométres avant le col glacés puis pour terminer en beauté (pas empoté, en beauté) Clumanc Lambruisse de nuit. Quand on en sera là sa sentira bon la provence, Monaco et ses 28° à l'ombre comme dit la chanson (évidement les plus jeunes ne connaissent pas ce slow!) sa mer bleue, ses cigales son soleil et sa bonne odeur de lavande. M'est avis que ça nous fera du bien si on y parvient.
Plan de vitrolles - Faye énorme, long, dur, boueux et piégeux à souhait. Tiens y parait que mon fils est venu dans cette spéciale avec son frére son cousin et un pote! J'vais tacher de les voir et de leur faire coucou...Les cordes ravagées, la neige et le verglas aidant, j'ai juste vu un pote qui était dans mon champ de vision et j'ai rien vu d'autres, trop occupé à surveiller la route et à rester dessus. Pourtant on était en clous,çà aurait dû mieux tenir mais c'est pas le cas. Sans compter qu'avec nos petites autos,çà bouffe de la puissance, déjà qu'on en a pas beaucoup. La Porsche de DUEZ nous rattrape et nous double sans problème, elle qui part trois voitures aprés nous, et qu'on laisse passer parce qu'on a pas besoin de la bloquer pour rien. Regardez dont les vidéos de la deuxiéme journée pour voir la Porsche nous doubler et la suivre un moment en caméra embarquée surtout Sisteron (Quel grand pilote quand même ce Marc DUEZ et pas seulement par la taille, pas étonnant qu'il fût Champion d'Europe).
Thierry Dard- Laurent Pasquion / DS3 R1 / Es Vitrolles - Faye

Selonnet, fidéle à sa réputation, cassante à souhait par le col des Garcinets et trés piégeuse dans la déscente, dangereuse même, et hyper rapide à la fin.Pas mécontent de ne la faire qu'une seule fois. Bon on file à INTER faire le plein, puis direction l'assistance pour la dernière fois à Gap.
Thierry Dard-Laurent Pasquion /DS3 R1/ Es Selonnet-Breziers

On refait la grande en restant sur la route et en clous également car à l'assistance, il faut choisir les pneus pour faire la grande et ainsi que Sisteron-Thoard. Nos ouvreurs nous ayant indiqués de la glace au col dans Sisteron, nous assurons arrivé à celui-ci. Effectivement la glace est bien là. On assure, mais malgrés les clous ça glisse beaucoup. Tiens une 207 S2000 qui repart devant nous en arrivant dans un virage gauche avant le col. Il a dû taper. Il roule doucement mais on a du mal à le dépasser. Sacré Italien !!! On le double , puis on repart sur la descente,seulement mouillée. Du coup notre avance sur lui se réduit, et avant Thoard il nous redouble à nouveau. Mais avant tout çà, regardez la caméra embarquée et constatez qu'une Porsche fût elle GT, bien menée, c'est efficace. Surtout dans les épingles. Bravo Monsieur DUEZ. On s'est donc fait repasser par l'Italien et sa S2000 que l'on suit jusqu'à l'arrivée sans problème. C'est sûr que çà nous a motivé à rouler. Ouf ce gros morceau de 37Kms est passé.
Thierry Dard - Laurent Pasquion / DS3R1 / Sisteron-Thoard

L'an dernier on avait plus qu'à se laisser glisser vers Monaco, mais cette année, les organisateurs se sont surement dit qu'on n'en avait pas eu assez et ils nous ont cococtés un petit arret pour que l'assistance monte la rampe de phares avant Dignes les Bains, sur la nationale et sous le contrôle des commissaires technique de l'A.C.M. Ensuite passage par le parc de regroupement de Dignes Les Bains. Avant d'aller nous désaltérer nous voyons Ogier qui repart. Petit signe pour prendre une photo à côté de sa voiture, lui à l'interieur et son copilote au pointage. Il acquiesse et nous prenons la pose. Merci monsieur le Champion du Monde. On revient, juste le temps de saluer notre pote Lilian Vialle qui s'en va que c'est déja à notre tour de partir. Petits autographes et dons de flyers de notre voiture aux enfants présents et nous voilà reparti vers le parc pneus ou l'assistance phare nous a déposé deux pneus que nous pouvons changer sans aide exterieure, sous l'oeil également des commissaires techniques. Vu l'état de mes vertèbres lombaires et vu qu'il nous reste qu'une spéciale à disputer , nous jugeons bon de nous en passer. Discussion avec l'assistance et départ pour Clummanc. Un peu d'essence à Barreme pour finir la journée en ralliant Monaco sans risquer la panne séche que nous voilà déjà à Clummanc. Enfin déjà, je devrais dire ouf on y est arrivé, car les spectateurs qui repartent à contresens, la fumée des feus des barbecues et autres braseros pour se rechauffer, ainsi que le brouillard nous font craindre le pire pour éspérer pointer au départ dans les temps. Enfin le départ de Clummanc. Nos ouvreurs nous avaient prévenus :"fais pas le malin dans celle là, elle est tellement piégeuse, verglacée et brumeuse que sortir de là suffira à notre bonheur". Ils avaient raison!!! Le premier de classe, dehors, des autos un peu dans tous les sens et surtout de la pluie qui raméne de la boue grasse sur la route en pleine nuite, sur le verglas au col avec des épingles serrées on y voit rien. Sans compter avec la fin de la spéciale, avec le brouillard tellement épais que la rampe de phares nous éclaire un mur de brume blanche sans qu'on y voit plus rien. Obliger de couper la rampe et de rouler en code, enfin rouler, essayer de rester sur la route. Ca me fait penser à un marin en pleine tempête qui cherche à éclairer devant son bateau en brandissant sa lampe à huile, autant dire qu'avec nos codes, çà fait plutôt promeneur dans les bois cherchant à sortir du bourbier et du mer.ier en s'éclairant au briquet. Tiens la porsche nous a rattrapé pourtant la spéciale fait vingt et quelques bornes. Enfin la délivrance, l'arrivée lancée, qu'on ne voit qu'au dernier moment. Comment y font les premeirs pour rouler vite là dedans? Je pense en faite qu'ils sont plus jeune !! Sa fait quand même un peu ancien combattant mais l'image est bonne !! Les ouvreurs sont là, heureux qu'on y soit aussi que dis-je, fous de joie que nous soyons arrivés au bout de cet enfer et surtout trés fier de nos ouvreurs de nous avoir prévenus des piéges afin qu'on soit entier pour rallier le port de Monaco. On va essayer de vous suivre jusqu'à là bas qu'ils disaient!! Mais aprés deux kilomètres de glave vive, puis autant sinon plus de verglas, ils ne sont plus dans mes rétros. Sans compter qu'on a dû doubler des cohortes de spectateurs qui redéscendaient aussi et qui nous ont trés élégamment laissés passer pour ne pas que l'on soit en retard (avec quand même l'aide éfficace de la rampe de phares pour les plus récalcitrants). Déscente sur Monaco sans probléme avec son lot de contrôles de gendarmerie pour calmer les plus fougueux qui n'ont pas compris que pour se faire plaisir au volant, rien de tel qu'une route fermée et réservée aux pilotes, sans risques et bien protégés par nos équipements de sécurité sans être obliger de jouer les Fangio (oh pardon les Sébastien LOEB, non plutôt les Sébastien OGIER du dimanche) en risquant sa vie et surtout celle des autres!!! Arrivée Monaco, enfin on voit la mer!!! Mais par contre ni soleil, ni températures caniculaires, ni bonnes odeurs!!! Non, rien que de la pluie et du brouillard, mais dans nos coeur le bonheur d'avoir remplis une partie dun contrant en ramenant la voiture sans une égratignure. Direction l'assistance ou Richard BARTOLINI de My Barto nous attend en compagnie de Fred LEPAGE et de son nouveau mécano : Thierry . Désolé Richard tu me retireras pas la franchise de l'assurance, car on a perdu une bavette du pare choc et une goupille du coffre, vû l'état des routes et vû qu'on doit ouvrir le coffre à chaque contrôle horaire pour que les commissaires scannent les codes barres des pneus emportés dans le coffre ainsi que ceux sur la voiture et le code barre de l'arceau, des fois qu'on aurait changés de caisse entre deux spéciales !!!
Si y à que ça c'est pas les gars, allez plus que demain avec le Turini, bonne nuit à demain.
Direction donc Saint Laurent du Var pour faire dodo et QUICK pour manger vu l'heure tardive (22h30). Hugues ,qui fait contrôle qualité dans le civil pour le lait d'alpage, bio et tutti quanti est qui n' a jamais manger un hamburger de sa vie est ravi !!! Photo pour montrer à Marie qu'il l'a fait (contraint et forcé!!!) et paiement auprés du Manager du restaurant qui nous voyant en combinaison nous apostrophe :"hé les gars, vous faites le Monté Carl', c'est génial, je suis commissaire à l'A.C.M. et comme je suis au boulot je n'ai pas pû y aller cette année. Allez je vous fait un super prix!!!
Merci les passionnés et merci de la part de mon portefeuille. Allez à demain pour de nouvelles aventures.
L. Pasquion et T. Dard.

ES7 Vitrolles - Faye (49,03 km) à 8h48
46éme au scratch (47 classés) chrono 40:03:1
ES8 Selonnet -Breziers (22,68 km) à 10h41
40éme au scratch (46 classés) chrono 19:08:7
ES9 Vitrolles - Faye (49,03 km) à 13h09
42éme au scratch (45 classés) chrono 40:31:4
ES10 Sisteron - Thoard (36,85km) à 14h32
39éme au scratch (45 classés) chrono 30:35:0
ES11 Clumanc - Lambruisse (20,77 km) à 18h

35éme au scratch (43 classés) chrono 20:41:0
Aprés 2 jours de course composé de 11 spéciales Thierry DARD et Laurent PASQUION : 37éme au scratch (43 classés)


Merci à l'ami Laurent Brunel.

Samedi 18 janvier : 4 spéciales
Salut à tous. Aujourd'hui grasse mat' jusqu'à 10 heures. Les ouvreurs sont avec nous dans l'appartement de location de Saint Laurent du Var. Merci encore à Hugues (émérite pilote savoyard) et Jean Luc (non moins émérite copilote suisse). Bon les gars faut partir et nous dire comment c'est au Turini! Ils y vont et nous aussi direction Monaco.

Passage par l'assistance et on met quatre clous neufs. Merci Monsieur Michelin. Déroutés du road book à cause des inondations nous passons par une petite route qui s'appelle DURANUS (sa ne s'invente pas !!) et qui sort dans la vallée de la Vésubie. Nous sommes au départ du mytique Turini. Départ classique par les épingles puis arrivée sur de la soupe (sa va pas recommencer comme l'an dernier !!!) puis neige fraiche. On passe le col au ralenti car ça glisse vraiment et j'ai pas l'intention d'y rester comme beaucoup l'an dernier.
On finit et on se rend sur Sospel.
Thierry Dard - Laurent Pasquion /DS3 R1/ Es Col du Turini

Dernière spéciale de la boucle. Aucun intéret. Seulement pour la télévision pour les pros. Pour nous amateurs juste un calvaire avec les clous dans les épingles puis aprés le col dans un boulevard en trajectoire hyper rapide. Enfin fini la boucle.

Thierry Dard - Laurent Pasquion / DS3 R1 / Es Sospel -Breil/Roya

On rentre à Monaco par l'Italie et l'autoroute nous est réservée car fermée aux usagers à cause des éboulements et inondations.
Assitance. On repart de nuit par le même circuit.
Tu sais Laurent que si le rallye avait fini maintenant çà ne m'aurait pas dérangé.
Départ Turini. Y à la queue. Le chef de poste vient nous parler : "vous la faite en liaison. Faites Gaffe". Le seul objectif est de franchir le col. Y à trop de neige. Ok. Effectivement il y à trop de neige. On y arrive quand même. Puis départ pour Sospel et la dernière. Aprés le franchissement du Turini sous la neige et rien de cassé sur l'auto nous voici dans la dernière. J'ai pas envie d'y aller!! Bon allez les ouvreurs sont là et il y a plein de spectateurs. Mais il pleut et le brouillard est bien présent. Allez merci les deux gars, vous avez fait un boulot fabuleux pour ouvrir pour nous. On va y aller pour vous et pour tous ceux qui nous ont suivi. C'est parti. Une formalité? Que nenni !! Le brouillard...cà brouille toute la route et les notes!! Passage en codes puis remise de la rampe mais rien n'y fait. Il faut se rendre à l'évidence on y voit rien. Tant pis ! Faut finir. La descente est dégagée. On roule. Tiens c'est qui qui est arrété? Ah mais c'est Hirvonnen dommage!! Enfin la délivrance !! L'arrivée à Breil sur Roya ! C'est fini ! Congratulations avec les Balaire et retour à Monaco. A l'assistance c'est l'euphorie. Champagne sur la voiture. On rentre au parc fermé. Enfin une bonne bière. Merci à l'assistance. Grâce à eux aussi qu'on est au bout. Merci, merci et encore merci.
ES12 La Bollene Vésubie - Moulinet (23,40 km)
à 14h48
38éme au scratch (42 classés) chrono 24:25:0
ES13 Sospel - Breil sur Roya (16,55 km) à 15h41
36éme au scratch (42 classés) chrono 13:23:0
Aprés la première boucle de la journée Thierry Dard et Laurent PASQUION 37éme au scratch
ES14 La Bollene Vésubie - Moulinet (23,40 km) à 20h12
ES ANNULEE
ES15 Sospel - Breil sur Roya (16,55 km) à 21h05
35éme au scratch (40 classés) chrono 14:54:3
CLASSEMENT FINAL MONTE CARLO 2014
THIERRY DARD - LAURENT PASQUION 36éme AU SCRATCH

Podium final : 1- OGIER / 2- BOUFFIER / 3- MEEKE

Dimanche 19 Janvier : remise des prix
Bonjour à tous. Aujourd'hui levé tard afin d'être à 10h15 au parc fermé. Départ en convoi jusqu'au Palais Princier. Puis attente sous la pluie le passage sur le podium. Une petite photo avec Jean Ragnotti et une autre avec Brian Bouffier.

Les officiels nous indiquent que contrairement à l'an dernier on ne peut pas sortir de la voiture! On tolère vitres ouvertes pour passer devant SAS LE PRINCE ALBERT II de MONACO. Dommage pour nous simples amateurs. On y va et c'est déjà fini. Retour au parc où l'auto est chargée. Voilà c'est déjà la fin et le retour en Ardéche.
Nous tenons à remercier tous ceux qui nous on permis de faire ce 82éme rallye Monte Carlo WRC.
MERCI A :
PUBLI FOCH et Willy pour la décoration soignée de la voiture
PAPETERIE BONNET  pour les photocopies et autres (merci Henri et Rémi)
MIRA SOL RESIDENCE DE RETRAITE et Patrick (ainsi que toute la famille)
LA CITE DU CHOCOLAT VALHRONA (Jean Francois et les filles)
CITROEN GELIBERT TOURNON pour la soirée de présentation (merci Marc)
MICHELIN COMPETITION et Jean Pierre MOITRON
CITROEN RACING et Jean Francois LIENERE
Paul Barbary pour l'annimation
Gérard de la société MEGO METAL
José de l'entreprise FERREIRA BATIMENT
Chris du site objectifcourses.com
Eric de chez EPS
LA FROMAGERIE ALPINE et la famille BORDELIER
MR LE DIRECTEUR DEPARTEMENTAL DE LA SECURITE PUBLIQUE DE LA DROME Pierre Olivier MAHAUX
La société SAINT JEAN Raviolles quenelles et pâttes fraîches
S&L SEBASTIEN CHO
RESTAURENT LE TEMPO et la boite de vin Bar à Vin
GARAGE GE INTERNATIONAL et Christophe
Société VOL FEU et Salvadore
GREG EN VERT parcs et jardins (merci Grégory)
DMO MATERIEL TP et occasions (Jacky)
Christian MEREL AUTO CONTROLE TECHNIQUE DE CRUSSOL ALBOUSSIERE
ARMURERIE MACAIRE A ROMANS
ESPACE FRANCE AUTO ROMANS
FRANCK METIFIOT ET GILLES COURT (pour les équipements)
Merci Elena de RALLYES MINIATURES
Pitou pour les photos et tous ceux qui nous ont soutenus financiérement amicalement ou en achetant nos bonnets et écharpes (il en reste) par leur présence et encouagement. Merci à la presse locale régionnale et nationnale écrite et audio d'avoir joué le jeu d'un équipage amateur.
Et surtout MERCI à nos femmes MIREILLE et SEVERINE ainsi qu'à nos enfants AXEL et LILOU d'avoir acceptés nos folies et nos absences.
Une pensée pour PHILIPPE BEATRICE et ALEXANDRE qui ont été avec nous dans la voiture tout au long de l'aventure.
MERCI, MERCI ET ENCORE MERCI
THIERRY DARD  et LAURENT PASQUION

Suivez le classement " en live "
Article presse : Article du Dauphiné  "cliquez ici
"

Location Richard Bartolini
MY BARTO
Contact : 06 09 96 20 85

Photos : LAURENT - JORIS - CHRIS

Vous pouvez revoir les vidéos du Monté Carlo 2013 de Thierry et Laurent "en cliquant ici"
Rebelote : Ils y retournent.
Comme en 2013 mais avec l'ambition de gagner la catégorie R1 ils repartent au plus beau rallye du wrc. Meme s'il ne vient plus chez nous ils tentent avec courage de faire briller la Drome et l'Ardéche par delà les montagnes !!
Aidez les a boucler le budget. Nombreux cadeaux en cas de nouveaux partenaires !
N'hésitez plus et soyez de l'aventure !!!